La famille Edwards

Isaiah Edwards est le grand ami de Charles, qu’il a connu quand ils vivaient dans l’Ouest. Edwards a perdu sa première femme et sa fille encore bébé, toutes deux mortes des suites d’une épidémie de variole. Il est après ce drame athée, mais retrouve plus tard la foi. Analphabète, rustique et pas très propre, c’est un homme simple, ayant vécu dans les bois. Il est très porté sur la bouteille, et même tout à fait alcoolique à certaines périodes de sa vie. D’humeur volontiers joyeuse et fêtarde, il a cependant parfois mauvais caractère, mais c’est l’ami le plus fidèle qui soit, prêt à mourir s’il le faut pour ceux qu’il aime. Il se remarie à la veuve Grace Snider et adopte avec elle une fratrie d’orphelins: John, Carl et Alicia. Mais sa dépendance trop grande à l’alcool finit par faire éclater sa vie de couple et le séparer de sa femme et de ses enfants. Habitué à vivre seul, parfois comme un ermite, Edwards connaîtra une grande solitude, avant de reprendre confiance et goût à la vie grâce à l’aide de Laura, qui a toujours été sa petite préférée. De son côté, elle l’aime énormément, et rappelle volontiers qu’il lui a appris à cracher. Edwards finit par accueillir Matthew, un enfant muet qui était maltraité.

Grace Snider Edwards: d’abord connue comme « la veuve Snider », elle épouse Isaiah Edwards, dont elle est amoureuse bien qu’ils soient tous deux forts dissemblables. Femme cultivée, raffinée, d’un niveau social supérieur à celui d’Isaiah, elle est d’une grand rigueur, presque austère avant de connaître Isaiah, qui la fera beaucoup rire. Grace et Isaiah évoluent au contact l’un de l’autre: elle devient moins rigide, lui fait quelques efforts de tenue et retourne au temple. L’alcoolisme d’Isaiah aura finalement raison de leur couple et ils vont divorcer. Grace est postière du village.

Les enfants Edwards: la famille Edwards est une famille recomposée: non seulement les parents sont veuf et veuve, mais les enfants de leur côté sont orphelins et ont été adoptés.

John, l’ainé, est sensible, romantique, cultivé, proche de sa mère adoptive. Il aime par dessus tout lire et écrire des poèmes; il obtient une bourse et devient journaliste dans une grande ville, où il meurt finalement assassiné. John est un temps le fiancé très officiel de Mary. Il a des difficultés relationnelles avec son père adoptif, analphabète et illettré, qui ne le comprend pas. Plus tard, il va devenir un grand journaliste et être assassiné.

Carl, le cadet, admire totalement son père adoptif et fait tout pour lui ressembler; imitant son attitude et ses gestes, chantant ses chansons. Il quitte cependant jeune le toit familial en raison du comportement d’Isaiah. Carl est ami avec Laura.

Alicia, la benjamine, est sensible et timide. Elle est amie de Carrie. Elle souffre de l’alcoolisme de son père adoptif, et des changements de comportement de celui-ci quand il a des coups durs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :